Climatiseur fixe

Sommaire

Lorsque l'on choisit un climatiseur fixe, il faut bien réfléchir avant de se lancer, car l'installation a pour but d'être pérenne et n'est pas prévue pour être déplacée dans le futur. Contrairement à un climatiseur mobile, ce choix est idéal lorsque les besoins en climatisation et/ou chauffage sont réguliers. Quels sont alors les modèles disponibles ? Quelles différences entre un climatiseur fixe monobloc et split ? Quel budget prévoir ? PagesJaunes vous aide à faire le point.

Bon à savoir : le décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 crée une obligation d’entretien des climatiseurs dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kW, au moins tous les deux ans (article R. 224-44-3 du Code de l’environnement). Pour les systèmes déjà installés au 1er juillet 2020, le premier entretien devra être effectué au plus tard le 1er juillet 2022.

Climatiseur fixe monobloc

Un climatiseur monobloc a la particularité de ne posséder qu'une seule unité comprenant tous les éléments du circuit frigorifique. On y retrouve principalement le compresseur, le condenseur, le détendeur et l'évaporateur.

Principe de fonctionnement

Le climatiseur fixe monobloc fonctionne comme tout climatiseur : en mode climatisation, l'évaporateur va capter la chaleur de l'air au travers d'une batterie et d'un ventilateur pour faire circuler l'air et refroidir la pièce de façon homogène.

Afin de capter et de rejeter la chaleur à des températures variables, le climatiseur contient un fluide frigorigène. Ce dernier réagit comme de l'eau, avec un point d'ébullition (l'eau bout à 100 °C) et un point de condensation (la vapeur d'eau qui redevient liquide au contact d'une paroi froide).

Le climatiseur monobloc a besoin de rejeter la chaleur captée à l'intérieur. Comme il n'a qu'une unité, il est nécessaire de créer une arrivée d'air prenant la forme de deux bouches donnant sur l'extérieur. Il faut donc placer l'unité contre un mur : que ce soit au sol, fixé au bas d'un mur ou en hauteur, tous les modèles existent. Pour éviter de devoir percer un mur, vous pouvez opter pour un modèle de type « windows », se plaçant dans l'encadrement d'une fenêtre.

 

Avantages du climatiseur fixe monobloc

C'est un système relativement simple à installer ; et il n'y a pas besoin de faire appel à un frigoriste pour la mise en service, car il n'y a aucune manipulation de fluide frigorigène.

L'absence d'unité extérieure évite les demandes d'autorisation ou tout désagrément visuel.

Inconvénients du climatiseur fixe monobloc

Ce système tout en un est plus bruyant : attention à ce point lors l'achat. Par ailleurs, il peut nécessiter de percer un mur pour la circulation d'air.

Climatiseur fixe split : principe

Le split-system se décompose en deux unités : au moins une intérieure et une extérieure (monosplit), comprenant les mêmes éléments que cités plus haut. Plusieurs unités intérieures peuvent aussi être raccordées à une seule unité extérieure (multisplit) :

  • pour une unité intérieure et une extérieure, on parle de monosplit ;
  • pour deux unités intérieures, on parle de bi-split ;
  • pour trois, de tri-split ;
  • et pour quatre, de quadri-split.

Certains fabricants peuvent proposer des solutions avec plus d'unités, cinq à six, mais rarement au-delà.

Conseil : pour climatiser une seule pièce, optez pour un climatiseur monosplit. Pour plusieurs pièces, préférez un climatiseur multisplit, avec une unité par pièce, la commande pouvant même être centralisée.

Différents modèles de climatiseurs fixes split

Le climatiseur mural

C'est le climatiseur le plus répandu. Il se fixe en hauteur sur un mur (les tuyauteries peuvent être encastrées ou camouflées dans une goulotte).

Le climatiseur mural est esthétique et peu encombrant. On le retrouve sous forme mono ou multisplit.

Le climatiseur console

Cet appareil est posé au sol ou fixé sur mur. Il peut être :

  • à simple flux (une seule sortie d'air sur le dessus) ;
  • ou à double flux (une sortie sur le dessus et une au niveau du sol).

Le climatiseur console est lui aussi peu encombrant et plus discret.

Le climatiseur cassette

Le climatiseur cassette possède une à quatre sorties d'air et il est encastrable dans un faux plafond. Très puissant, il s'utilise dans des pièces de 60 à 70 m², et même sous une hauteur de plafond de 3 mètres.

Souvent utilisé dans les bureaux, il offre une répartition homogène de l'air.

Le climatiseur gainable

Le climatiseur gainable possède une puissance élevée. Il est invisible, seules les grilles d'aération sont apparentes. Le réseau de conduits reliant les unités est dissimulé sous le plafond. Il a l'avantage de ne pas faire perdre d'espace.

Seul inconvénient, ce climatiseur ne peut se monter que sous des faux plafonds ou des combles. Sa pose peut donc entraîner de gros travaux d'installation.

Comparatif entre climatiseurs fixes

Pour faire le point parmi tous ces types de climatiseurs et faire le bon choix pour votre habitation, voici un tableau récapitulatif.

Types de climatiseurs

Avantages

Inconvénients

Prix

Monobloc

Fixe

Facile à installer

Bruyant.

Percement pour évacuer l'air chaud vers l'extérieur.

De 800 à 1 400 

Windows

Facile à installer

Bruyant.

De 400 à 800 

Split

Mural

Silencieux et performant

Installation plus complexe.

Mise en service par un professionnel.

À partir de 1 000 

Console

Silencieux et performant

Installation plus complexe.

Mise en service par un professionnel.

À partir de 1 000 €

Gainable

Silencieux, performant et discret

Installation plus complexe.

Mise en service par un professionnel.

Nécessite un faux plafond ou des combles.

À partir de   500 €

Cassette

Silencieux, performant, convient à de grands volumes et discret

Installation plus complexe.

Mise en service par un professionnel.

Nécessite un faux plafond.

À partir de

1 700 €

Ces pros peuvent vous aider