Climatiseur de fenêtre

Sommaire

Lorsque les beaux jours approchent, la chaleur s’installe dans notre maison. Grâce au climatiseur de fenêtre, vous rafraîchirez chaque pièce de votre maison.

Les différents climatiseurs de fenêtre

Il existe 2 types de climatiseurs de fenêtre :

  • Le climatiseur de fenêtre horizontal : il s'adapte aux fenêtres coulissantes ou à guillotines.
  • Le climatiseur vertical : il s’adapte aux fenêtres coulissantes horizontales ou à battants.

Les climatiseurs de fenêtre peuvent être enlevés facilement et entreposés durant l’hiver. Il s'agit d'un climatiseur de type monobloc.

Les points à considérer avant l’achat d’un climatiseur de fenêtre

Avant de vous procurer un climatiseur de fenêtre, il est bon de se poser quelques questions essentielles :

  • le type de fenêtre dans laquelle sera positionné le climatiseur ;
  • la surface de la pièce à climatiser ;
  • l’exposition de la pièce à chauffer (si votre maison est située au sud et à l’ouest, il est plus difficile de les climatiser à cause de la forte exposition au rayonnement du soleil) ;
  • l’isolation de vos murs et fenêtres, car les maisons moins bien isolées ont besoin d’un climatiseur plus puissant.

Remarque : ce type de climatiseur est assez peu utilisé en Europe. En revanche, outre Atlantique, on en croise de nombreux modèles.

Installer un climatiseur de fenêtre

Le climatiseur de fenêtre comporte un compresseur, qui augmente la pression du fluide gazeux, un évaporateur qui récupère la chaleur de l'air intérieur. Il possède aussi un détendeur qui réduit la pression, et contrôle le débit du fluide frigorigène, ainsi qu’un condenseur qui facilite le passage du fluide à l’état liquide et rejette la chaleur captée à l'intérieur.

Votre climatiseur de fenêtre se place simplement dans l'encadrement de la fenêtre. Il faut donc prévoir un châssis de fixation pour le climatiseur et soigner l'étanchéité, afin d'éviter les entrées d'air chaud.

Climatiseur de fenêtre : les précautions d’emploi

Pour prolonger la durée de vie de votre climatiseur, des précautions doivent être appliquées :

  • Si vous rangez votre climatiseur, laissez-le en position verticale pour ne pas endommager le circuit de refroidissement.
  • Si vous climatisez une chambre à coucher, utilisez un climatiseur de 8 000 BTU/h (unité thermique britannique produite par heure) soit 2,3 kW, au lieu de 6 000 BTU/h soit 1,8 kW. Faites-le fonctionner à faible vitesse, ce qui vous permettra de réduire considérablement le bruit et la durée de mise en marche.
  • Si vous climatisez plusieurs pièces qui n’ont pas la même taille, installez plusieurs climatiseurs de 6 000 ou 8 000 BTU/h, à plusieurs endroits pour assurer une bonne répartition de l’air. Vous obtiendrez une meilleure climatisation avec ce dispositif plutôt qu’avec un climatiseur à grande puissance de 10 000 BTU/h (soit 3 kW).
  • Le filtre de votre climatiseur doit être nettoyé chaque mois lorsque vous l’utilisez quotidiennement.

Remarque : le climatiseur de fenêtre peut parfois être bruyant et fonctionne mieux dans des pièces de petite surface.

Bon à savoir : le décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 crée une obligation d’entretien des climatiseurs dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kW, au moins tous les deux ans (article R. 224-44-3 du Code de l’environnement). Pour les systèmes déjà installés au 1er juillet 2020, le premier entretien devra être effectué au plus tard le 1er juillet 2022.

Ces pros peuvent vous aider